Les avantages de la boîte auto pour les débutants

Très courant aux États-Unis, l’apprentissage de la conduite sur une boîte automatique reste relativement marginal dans les pays européens. La France envisage de promouvoir cette formule pour limiter le coût du permis de conduire. Cette mesure s’inscrit dans le cadre du projet gouvernemental, « Le permis pour tous ». Le délai de passage vers la boîte manuelle sera également réduit.

Au sein du parc automobile français, le nombre de voitures équipées de boîte automatique a sensiblement augmenté durant la dernière décennie. Elles représentaient, en effet, 30 % des nouvelles immatriculations enregistrées en 2017, contre seulement 9 % en 2010. Dans le secteur, il s’agit d’une importante progression sur moins de 10 ans.

Ces taux sont encore faibles par rapport à d’autres pays comme les États-Unis, où 95 % du parc automobile national est muni de boîte automatique. Néanmoins, l’augmentation est assez significative et confirme une tendance générale à la hausse dans l’Hexagone. Par ailleurs, les véhicules dotés de ce type de dispositif devraient se multiplier au cours des prochaines années.

Un système moins stressant

Avec une boîte automatique, l’apprentissage génère moins de stress par rapport à la version manuelle. Ce dispositif permet en effet d’apaiser les craintes des élèves au volant. Le phénomène est surtout visible chez les personnes appréhendant les gestes considérés comme trop mécaniques.

Une fois le passage des vitesses facilité, l’élève paniquera moins et sera plus ouvert à l’apprentissage de la conduite. Ainsi, il pourra se concentrer davantage sur la route et son environnement. Par ailleurs, les novices assimileront plus rapidement les bases de la conduite, incluant l’utilisation du volant, les contrôles nécessaires dans leur champ visuel…

Les conducteurs débutants optant pour la boîte automatique auront la possibilité de passer leur permis après seulement 13 heures de conduite, contre 20 heures en manuelle. Outre le gain de temps, ils pourront aussi réaliser une économie de 300 euros.

Cependant, dans la pratique, les véhicules à boîte automatique sont encore assez rares en France. Les voitures de fonction et de location sont souvent des modèles manuels. De ce fait, les jeunes conducteurs devront poursuivre leur apprentissage pour pouvoir conduire une manuelle.

Une mesure économique

L’assurance jeune conducteur est généralement prise en compte dans les dépenses liées à l’obtention du permis de conduire. De ce fait, les Français apprécient le fait de pouvoir réduire sensiblement le coût de l’ensemble de la démarche grâce à la boîte automatique.

Avec la réduction des heures de conduite, le coût d’un nouveau permis passe de 900 euros à 600 euros. Il s’agit d’une économie non négligeable pour les plus jeunes et les petits budgets. Le gouvernement tient ainsi à promouvoir l’apprentissage sur automatique dans tout l’Hexagone.

Jusqu’à présent, après avoir obtenu un permis sur boîte automatique, le nouveau conducteur devait patienter 6 mois et suivre une formation de 7 heures avant de pouvoir utiliser une boîte manuelle. Avec la réforme, ce délai passe à 3 mois. Toutefois, la formation payante reste obligatoire pour avoir le droit de conduire une manuelle.

Au final, grâce à la réduction des délais d’apprentissage et d’attente, le nouveau titulaire du permis aura l’opportunité de conduire plus rapidement une voiture équipée d’une boîte automatique, puis manuelle. Dans les deux cas, les coûts devraient baisser de manière tangible par rapport à l’ancien système.

source : meilleurtaux.com

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *