Comment débrider son scooter 50cc ?

rouler avec un scooter débridé équivaut à rouler sans assurance

Ok je vous l’accorde, le titre est trompeur. Beaucoup de lecteurs qui cherchent « comment débrider leur scooter 50cc » pourraient tomber sur cet article. Sachez que « débrider » (ou « kiter ») un scooter est illégal. Rouler avec un véhicule modifié volontairement entraîne diverses amendes, voire la confiscation du scooter. Votre 2 roues n’étant pas conforme, votre assurance ne vous couvrira pas en cas d’accident. Et les accidents avec scooter débridé, ça arrive malheureusement assez souvent. Pour faire simple : un scooter débridé = un conducteur non assuré.

Les lourdes conséquences du débridage d’un 50 cm3

Rien de plus simple que de débrider un 50 cm3, rien de plus dangereux non plus. Par ailleurs, outre les conséquences liées à l’assurance du véhicule et celle du conducteur, débrider un scooter expose l’usager d’abord à des risques techniques. En effet, les freins, les suspensions, et le châssis d’origine de votre scooter ne sont pas adaptés à une vitesse dépassant les 45 km/h. Pratiquement, cela signifie que le scooter ne pourra pas freiner correctement en cas d’arrêt d’urgence. Et nous savons tous que la distance de freinage n’est pas la même à 45 ou à 110 km/h.

Les 50cc débridés sont mis en cause dans 50 % des accidents de cette catégorie. Vitesse excessive, machine inadaptée, équipement léger et casque trop souvent oublié : le cocktail est fatal. La mortalité routière des 15 – 17 ans a augmenté de 22,5 % entre 2013 et 2015. 155 personnes ont été tuées en 50cc l’an dernier. La principale cause d’accident en scooter 50cc est … la vitesse. Autrement dit le débridage, car le véhicule est initialement limité à une vitesse maximale théorique de 45 km/h. De plus, les statistiques remontent que 10 % des tués en 50cc ne portaient pas leur casque.

Que risque-t-on lorsqu’on roule avec un scooter débridé ?

Au mieux, vous risquez soit 135 € d’amende pour conduite d’un véhicule non conforme (7.500 € en cas de revente d’un 50cc débridé !). Soit 68 € pour le bruit excessif (et oui avec un engin débridé, le bruit émis n’est pas le même). D’autre part, vous risquez jusqu’à 1500 € d’amende en cas de kitage de votre scooter. Jusqu’à 3750 € d’amende pour conduite sans assurance (un scooter débridé n’est jamais couvert par l’assurance). Enfin, les forces de police ou de gendarmerie peuvent vous confisquer votre 2 roues. Et le pire, reste la chute. Puisque dans ce cas là, l’assurance ne vous couvrira pas …

Un scooter débridé (ou kité) est non conforme. L’assurance le découvrira immédiatement lors d’un accident, et résiliera rétroactivement les garanties : le sinistre ne sera pas couvert. Pratiquement, cela signifie que tous les dommages subis par les tiers devront être indemnisés par le scootériste, ou ses parents s’il est mineur. De plus, en cas de dommages corporels, le responsable de l’accident peut payer toute sa vie

De plus, toutes les garanties complémentaires souscrites (dommages collision, individuelle conducteur, casque, etc.) seront annulées. Les frais médicaux en cas de blessure, comme la remise en état du scooter et de ses accessoires, restent à votre charge.

Focus Indoor, l’assurance des conducteurs de 2 roues ayant du bon sens !

Pour les scootéristes citoyens, notre partenaire April Moto a développé une assurance scooter accessible dès 14 ans. Modulable, vous la personnalisez en choisissant formule et options pour obtenir une couverture sur mesure. Nous assurons tous les scooters, qu’ils soient thermiques, hybrides ou électriques.

Rejoignez donc les 96 % d’assurés satisfaits des prestations d’April Moto. C’est à l’usage que vous comprendrez pourquoi notre assistance est la meilleure du marché. Vous pouvez même vous assurer en ligne ! Vous imprimez votre certificat d’assurance, vous attachez votre casque et c’est parti !

Source : April moto

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *