Que se passe-t-il si on se trompe de carburant ?

jeune femme qui remplit son réservoir de voiture avec du carburant dans une station service

Imaginez ceci : vous conduisez sur une autoroute, et soudain vous constatez quelque chose que vous n’aviez pas remarqué plus tôt. Votre réservoir d’essence est presque vide ! Avant de tomber en panne sèche sur l’autoroute, vous conduisez alors jusqu’à la station-service la plus proche. Là vous découvrez qu’ils n’ont que de l’essence 95 (et vous êtes presque à sec). Devriez-vous en mettre dans votre véhicule ou non ? Quelle est la différence entre le sans plomb 95 et le 98 ? Découvrons-le.

Tout d’abord, l’essence peut être différente, et il n’y en a pas une qui convienne à tous. Aux États-Unis par exemple, les chiffres les plus typiques sont 87, 89 et 92. En France, les indices peuvent varier, mais les plus courants sont E10, 95 et 98. Plus la valeur du nombre associé est élevée, plus le coût du carburant est élevé. Cela peut donc sembler naturel de choisir le moins cher et de l’utiliser, mais ce n’est pas aussi simple que ça.

Que signifient les chiffres 95 ou 98 ?

Ces chiffres indiquent l’indice d’octane. Il mesure la résistance du carburant au moment de la combustion appelé « le cliquetis ». Cela se passe dans un moteur à allumage commandé. Nous y reviendrons un peu plus loin. Tout d’abord, il faut comprendre comment fonctionne un indice d’octane élevé ou faible avec les différents moteurs. C’est surprenant à dire, mais si vous avez une vieille voiture, vous avez de la chance. Car généralement dans ce cas vous n’avez guère à vous soucier du type d’essence à mettre dans votre véhicule. Un indice d’octane plus élevé vous indique comment le gaz fonctionnerait avec votre moteur. Mais en réalité si le manuel d’utilisation de votre véhicule stipule que vous pouvez utiliser n’importe quel carburant y compris le 95 la différence pratique sera minime. À peine perceptible.

Dans des conditions normales le 95 et le 98 sont fondamentalement les mêmes. En mettant du 95 vous pouvez réduire légèrement vos émissions de carbone. Vous pouvez également remarquer que votre voiture consomme un peu moins de carburant. Mais c’est à peu près tout côté différence. Cependant, tout change lorsque le constructeur de voitures indique expressément que le véhicule doit rouler avec du 95 ou du 98. Le 95 est un indice d’octane moyen qui convient aux véhicules neufs et le 98 est l’essence super qui est surtout nécessaire pour les voitures haut de gamme et les modèles de sport.

Quels dangers si on change le carburant requis ?

Il arrive parfois que des voitures neuves du segment intermédiaire peuvent exiger du 98 et rien de moins. Comme nous l’avons écrit plus haut, si le manuel de l’utilisateur indique que vous pouvez utiliser l’un des 2 (95 ou 98) alors le choix à ne revient qu’à vous. Vous et votre voiture ne sentirez aucune différence. Mais si l’indice d’octane est important pour votre véhicule, alors il est nécessaire de le respecter. Et ne pas à utiliser de carburant dont l’indice d’octane est inférieur à celui requis.

Et voici que nous arrivons à la question qui a été évoquée plus haut, « le cliquetis ». Le terme en lui-même a été inventé grâce aux bruits qu’émet une voiture lorsque son réservoir est rempli de carburant avec un indice d’octane plus bas que ce dont il a besoin. Il émet un cliquetis audible et n’arrive pas à démarrer dès le premier coup. C’est parce que le carburant se mélange à l’air dans le moteur et si indice d’octane est trop bas ce mélange peut brûler trop tôt et endommager les moteurs.

Quelles conséquences en cas « d’erreur » ?

Quoi qu’il en soit les fabricants peuvent exiger un carburant à indice d’octane plus élevé lorsque leurs moteurs reçoivent plus d’air grâce à la suralimentation ou à la turbo combustion. La raison peut aussi être un taux de compression plus élevé, ce qui augmente la pression dans les cylindres. Le moteur devient plus efficace avec ses caractéristiques. Mais un indice d’octane plus élevé est nécessaire pour qu’il fonctionne correctement. Plus d’air dans le moteur signifie un démarrage plus rapide, ce qui peut entraîner une détonation précoce du mélange. Cela n’est généralement pas possible avec un carburant à indice d’octane élevé.

La détonation précoce ne se produit pas avec l’essence à faible indice d’octane. Donc si vous versez du 95 dans une voiture avec un moteur suralimenté et qui nécessite au moins du 98, vous entendrez très probablement se son redouté de cliquetis dès que vous tournerez la clé de contact. Les dommages causés par un mauvais carburant ne sont cependant pas immédiats. Vous serez probablement capable de conduire durant des semaines avant d’avoir des ennuis. De plus, la plupart des voitures modernes sont dotées d’un système de protection qui atténuent l’effet de cliquetis. Ces systèmes empêchent le véhicule de subir des dégâts trop importants causés par le carburant à faible teneur en octane.

Puis-je finalement me dépanner avec du 95 ?

Donc pour répondre à la toute première question de cet article : c’est oui ! Si vous êtes coincé sur une autoroute sans autre carburant que du 95, vous pouvez en mettre en toute sécurité dans votre réservoir. Mais il n’est pas recommandé d’abuser de cette pratique à long terme. En effet, le coût de réparation du moteur l’emportera de loin sur l’économie du coût du carburant.

Par ailleurs, plus l’indice d’octane est élevé, plus il s’agit d’une essence propre. Cela permet à la fois de maintenir la voiture en bon état et de réduire les émissions de CO2. Alors on peut donc se demander pourquoi un indice d’octane plus élevé coûte plus cher ? D’autant plus que cela ne fait aucune différence pour les voitures qui peuvent rouler avec du 95. La raison cependant est assez banale … l’argent comme toujours ! Un indice d’octane plus élevé s’obtient en ajoutant des composants qui le renforce, et ceux-ci sont chèrs. Plus on en ajoute, plus le coût du carburant est élevé, ce qui est purement logique.

Qu’en est-il du E10 ?

Cependant depuis quelques temps, un nouveau type de carburant est apparu sur le marché. Et il y a une étiquette bien distincte : E10 ou E15. La lettre « E » représente l’éthanol, tandis que le chiffre indique son pourcentage dans le carburant. Soit 10% ou 15% respectivement. La plupart de l’essence vendue en France contient jusqu’à 10% d’éthanol et les constructeurs automobiles approuvent son utilisation dans leur véhicule. La situation est un peu plus compliquée avec le E15. Cependant, de nombreux constructeurs automobiles conçoivent quand même leurs modèles en fonction de ce carburant également. Enfin il existe aussi le E85, ou carburant flexible. Ce type de carburant contient entre 51 et 83 % d’éthanol et seulement quelques constructeurs automobiles autorisent son utilisation dans leur véhicule.

L’éthanol est fondamentalement l’un des additifs les plus efficaces dans l’essence. Il possède lui même un indice d’octane élevé, environ 109. L’éthanol est beaucoup moins nocif pour l’environnement. Il est renouvelable, et il réduit la dépendance au pétrole. L’éthanol s’obtient à partir de plantes comme la canne à sucre ou le maïs. Et la facilité de sa production permet de maintenir un coût assez bas.

Pourquoi ne pas remplacer l’essence par l’éthanol ?

Alors pourquoi ne pas passer à des voitures à base d’éthanol ? Si seulement ça pouvait être aussi simple. Tout d’abord l’éthanol est un tiers moins efficace que l’essence pure. Cela signifie que si vous pouvez conduire pendant trois heures avec de l’essence à 100%, vous aurez seulement assez d’éthanol à 100% pour deux heures de route seulement. En faisant ce calcul par jour, on s’aperçoit à quel point la différence est énorme. Ensuite, seules les voitures les plus récentes permettent l’utilisation de l’E85, de sorte qu’il faudra beaucoup de temps à tous les constructeurs pour adopter ce type de carburant. Enfin, il ya très peu de stations qui mettent à disposition du public du carburant à base d’éthanol.

N’oublions pas que les autres types de véhicules, comme les voitures électriques, sont encore plus efficaces en termes de pollution que les véhicules à éthanol. Les voitures électriques pourraient bien faire disparaître du marché celles roulant à l’essence et à l’éthanol, et à terme les remplacer réellement.

Et pour les moteurs diesel ?

Après avoir détaillé l’indice d’octane et le carburant à base d’éthanol il reste … les moteurs diesel ! Les moteurs diesels sont complètement différents des moteurs à essence dans la façon dont ils fonctionnent.

Que se passerait-il si vous mettez sans faire exprès (ou exprès, bien qu’il n’y a pas de raison sensée de le faire) du gazole dans votre voiture à essence ? Au début vous rouleriez comme à votre habitude. C’est parce que le moteur va utiliser d’abord ce qui reste d’essence dans son réservoir. Mais dès que ces dernières gouttes partiront votre voiture s’arrêtera.

Cela se produit parce que le gazole et l’essence ont des modes de combustion différents. Ce qui fonctionne avec l’essence est inutile avec le diesel et vice versa. Vous ne pourrez pas aller plus loin avec du diesel dans votre réservoir d’essence. Vous devrez alors remorquer votre voiture jusqu’à une station service et faire vidanger votre réservoir. Mais rassurez-vous, comme le moteur ne fonctionne pas dans ce cas, il n’y a généralement pas de dégâts majeurs. Toutefois, si la vidange ne résout pas l’erreur de carburant vous devrez vous préparer à débourser une grosse somme pour démonter le moteur, et le remonter à sec.

Si on met de l’essence dans un véhicule diesel

En revanche, si le contraire se produit et que vous remplissez votre réservoir de gazole avec de l’essence, les choses sont plus graves. Le gazole n’est pas seulement un carburant, c’est aussi un lubrifiant. Une qualité qui manque à l’essence. Et si les moteurs à essence ne peuvent pas brûler le gazole, les moteurs diesel sont parfaitement capables d’allumer l’essence, mais dans cette situation ce n’est pas une bonne chose. En effet, l’essence exploserait trop tôt lors de la combustion, créant le même cliquetis évoqué précédemment. Et cela endommagerait votre moteur de l’intérieur. Cela laisserait également la pompe d’injection de carburant sans lubrification ce qui peut entraîner une rapide défaillance.

Dans l’ensemble si vous êtes victime d’erreur de carburant soyez prêt à remplacer certaines pièces de votre voiture au pire des cas. N’oubliez pas, lorsque vous mettez du carburant dans votre véhicule et que vous avez le choix entre plusieurs types, vous pouvez décider tranquillement à la pompe et dire le diesel me va très bien, faites le plein !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *