Réforme du contrôle technique automobile : 600 défauts contrôlés

Certains véhicules affichent généralement un bilan plus rassurant que d’autres après un contrôle technique. C’est le constat venant d’une enquête réalisée par le magazine automobile Auto Plus. Pour ce faire, le magazine dédié à l’automobile s’est basé sur les résultats publiés par un site consacré au contrôle technique. Quels véhicules affichent les meilleurs scores ?

Les conducteurs doivent procéder à un contrôle technique de leur automobile obligatoire. Cette obligation concernant les véhicules utilitaires et les voitures particulières. Il en est de même pour les camping-cars dont le PTAC est supérieur à 3,5 tonnes.

Après une réforme établie en 2018, la réglementation à durci les éléments contrôlés. Certaines voitures ont plus de risques de devoir subir une contre-visite. Une enquête s’est penchée sur 50 modèles de voitures d’occasion les plus commercialisés entre le mois de janvier et le mois de juillet 2019. 20,9 % des véhicules contrôlés ont fait l’objet d’une contre-visite, contre 17,1 % avant cette réforme.

Quels sont les véhicules ayant moins de défauts ?

Auto Plus révèle que sur les 149 points de contrôles en vigueur, 662 défaillances ont été relevées. Là dessus, l’enquête aboutit sur 364 cas de contre-visite et 130 cas critiques obligeant l’immobilisation du véhicule.

Quant aux véhicules âgés de moins de 5 ans, le modèle Peugeot 2008 obtient le meilleur score avec 3,04 % de contre-visite seulement. Il est suivi de près par la Renault Captur, dont le niveau de contre-visite s’établit à 3,34 %. Avec 3,66 % de visites réalisées à la suite d’un éventuel contrôle technique, la Peugeot 208 vient compléter la liste.

Concernant les véhicules âgés de 6 à 9 ans, la Citroën C4 II remporte la première place des modèles les plus sûrs, avec 6,24 % de contre-visite. Elle devance donc la Peugeot 508 I qui affiche un taux de 6,37 % et la Renault Scénic III qui présente un taux de 7,32 %. Quant aux voitures ayant plus de 10 ans, elles se retrouvent en bas du classement.

Les vieux modèles sont les plus impactés

Les moteurs diesel sont plus concernés par les défaillances détectées. Sans doute du fait du renforcement des conditions qui régissent la procédure.

La réforme de 2018 met par exemple l’accent sur le niveau d’émissions polluantes et sur la noirceur des fumées qui s’échappent de la voiture. Quels seraient les effets du défaut de contrôle technique sur le contrat d’assurance auto ? Les contrôles associés pourront conduire, cette année, à l’observation d’une liste de 600 défauts, contre 409 actuellement.

Cependant certains modèles sortent du lot. Il s’agit notamment des véhicules les plus récents. L’étude effectuée par Auto plus montre que 28 % des voitures de plus de 10 ans ont dû subir une contre-visite. Le chiffre est de 4,4 % pour les modèles ayant moins de 4 ans.

 

Source : Meilleurtaux.com

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *